ORCHESTRE DES PAYS DE SAVOIE

Nicolas CHALVIN (direction)

Geneviève LAURENCEAU (violon)

Jean BOUCAULT et Johnny RASSE (siffleurs)

Jean-Sébastien BACH

Suite n°1 en do majeur BWV 1066

Antonio VIVALDI

Les quatre saisons

Concert enregistré par Radio Semnoz

EUR 20.- / EUR 15.-

Concert et champagne

Mardi 16 juillet - 20h - Église de la Clusaz

 

Les Quatre Saisons de Vivaldi. Encore !!!...

Mais Nicolas Chalvin et son orchestre des Pays de Savoie vous feront entendre une musique que vous croirez découvrir, grâce au violon de Geneviève Laurenceau et aux trilles des étonnants siffleurs Rasse et Boucault.

Et pour chaque saison des images, comme une toile de Brueghel…

La majestueuse et allègre ouverture, que Bach composa à Köthen, soulignera les points communs et les différences entre deux baroques de la même époque : celui, joueur, de la catholique Venise et celui, plus solennel, de la calviniste Köthen.

Champagne pour tous à l'issue du concert, en présence des artistes !

L’Orchestre des Pays de Savoie

 

Depuis sa fondation en 1984, l’Orchestre des Pays de Savoie a pour vocation de se produire, non pas dans un lieu de concert unique, mais sur l’ensemble des scènes de la région Auvergne-Rhône-Alpes, ainsi que dans les salles de concert les plus prestigieuses. De Boëge à l’Auditorium de Lyon, de Lanslebourg à la Salle Gaveau à Paris, de la Grange au Lac à Évian au Victoria Hall de Genève ou encore la salle Tchaïkovski à Moscou, ce sont ainsi des milliers d’auditeurs qui vibrent au rythme de la musique classique lors de plus de 80 concerts chaque année.

 

Sous l’impulsion de Nicolas Chalvin depuis 2009, l’orchestre aborde un répertoire varié, de Bach aux créations les plus contemporaines. Il joue avec la complicité de solistes et chanteurs internationaux (François-Frédéric Guy, Renaud Capuçon, Tedi Papavrami, Anne Gastinel, ou encore Sophie Karthäuser, Karine Deshayes ou Marianna Pizzolato), n’hésitant pas à étoffer ses couleurs orchestrales en collaborant avec d’autres ensembles tels L’Orchestre de Chambre de Genève, l’Orchestre Symphonique de Mulhouse ou Spirito.

 

Tous animés par le désir de transmettre leur passion musicale, les 23 musiciens permanents (19 cordes, 2 hautbois, 2 cors) s’investissent également dans leur mission pédagogique lors de multiples concerts et actions de sensibilisation, que ce soit dans les écoles de musique, les maisons de retraite, en milieu scolaire, carcéral ou hospitalier.

L’Orchestre des Pays de Savoie est soutenu par le Conseil Savoie Mont-Blanc, le Ministère de la Culture et de la Communication (DRAC Auvergne - Rhône - Alpes), la Région Auvergne - Rhône - Alpes, le Département de l’Isère et par son club d’entreprises mécènes Amadeus. 

Nicolas Chalvin

Après des études musicales au CNSMD de Lyon, Nicolas Chalvin est successivement Hautbois-Solo à l’Orchestre national de Lyon et à l’Orchestre philharmonique du Luxembourg. Sa rencontre avec Armin Jordan marque un tournant décisif dans son parcours musical et on le retrouve très vite à la direction de productions lyriques et chorégraphiques au Grand Théâtre de Genève, à l’Opéra de Lausanne ou encore à l’Opernhaus de Zürich. Il collabore avec de grands orchestres français et étrangers (Orchestre Philharmonique de Radio-France, Orchestre São Carlo de Lisbonne, Orchestre national d’Île-de-France, Orchestre national de Lyon entre autres). Nicolas Chalvin cultive le goût des oeuvres rares et inédites auxquelles il a consacré divers enregistrements : Reynaldo Hahn (2015), Aucassin et Nicolette de Paul Le Flem (2011), ou encore Sophie Arnould de Gabriel Pierné, opéra salué par la critique et nominé aux BBC Awards en 2008. 

 

Depuis septembre 2009, Nicolas Chalvin est directeur musical de l'Orchestre des Pays de Savoie. En 2015, il a été promu Chevalier de l’Ordre des Arts et des Lettres.

Geneviève Laurenceau, violoniste

Geneviève Laurenceau est considérée comme l’une des plus brillantes représentantes du violon français. Ses multiples activités en tant que soliste, chambriste, concertmaster, directrice de festival et professeur font d’elle une musicienne accomplie, vivant sa passion sous toutes ses formes.

 

C’est à Strasbourg, sa ville natale, que Geneviève Laurenceau commence le violon à 3 ans : cet instrument, au chant proche de la tessiture humaine, prendra dès lors la forme et la voix de ses rêves, et ne la quittera plus. Ses maîtres Wolfgang Marschner, Zakhar Bron, puis Jean-Jacques Kantorow, façonneront une artiste aux multiples facettes, à la croisée de trois grandes écoles européennes du violon.

 

En parallèle, Geneviève expérimente très jeune l’école de la scène : elle se produit dès l’âge de 9 ans avec l’orchestre de chambre philharmonique de sa ville natale.

Après plusieurs succès internationaux et un Premier Prix au Concours International de Novossibirsk (Russie), elle remporte le 5ème concours « Le violon de l’Adami » et réalise son premier CD à cette occasion, en compagnie du pianiste Jean-Frédéric Neuburger.

Geneviève est, depuis, invitée à se produire en soliste de grands orchestres français et internationaux, sous la direction de chefs tels que Michel Plasson, Walter Weller, Tugan Sokhiev, Thomas Sondergard, Antony Hermus ou Christian Arming… dans des lieux aussi prestigieux que le Théâtre du Châtelet, la Philharmonie de Paris, la Seine musicale de Boulogne, la Salle Gaveau, la Halle aux Grains de Toulouse, l’Arsenal de Metz, l’Opéra-Théâtre d’Avignon, le Métropole de Lausanne, le Palais des Beaux-Arts à Bruxelles, la Tapiola à Helsinki, le Palacio de la Opera à La Corogne, l’Auditorium Manuel de Falla à Grenade, le Stadttheater à Weimar…

En 2011, Geneviève est élue par le magasine musical ResMusica « artiste de l’année ». Et à partir de la saison 2017/18, Geneviève est chargée des masterclasses de violon à l’ « Académie Jaroussky », au sein de la Seine musicale à Boulogne Billancourt.

Après un Diapason d’Or obtenu pour son dernier enregistrement dédié au compositeur Albéric Magnard, Geneviève sortira le 10 novembre prochain un album de sonates françaises avec le pianiste David Bismuth, sous le label Naive.

 

Geneviève Laurenceau est directrice artistique du Festival de Musique d’Obernai, fondé sous son impulsion en 2009.

Johnny Rasse et Jean Boucault, siffleurs

 

"On a toujours cru qu’il y avait deux types d’hommes : ceux qui sont malheureusement au ciel et ceux, bien vivants, accrochés à la terre mais c’est oublier nos deux amis qui par leur don réunissent la terre et le ciel, le matériel et l’immatériel." 

Jean-François Zygel

Johnny Rasse et Jean Boucault sont deux amoureux de la nature, passionnés par les oiseaux et leur poésie. Imiter leurs chants est très vite devenu un réflexe, un jeu, une passion. Ils ont ensuite cherché à rendre leur don plus musical pour en faire un art et devenir de véritables chanteurs d'oiseaux. 

Leur talent les a amenés à participer à diverses émissions radiophoniques et télévisuelles, notamment aux Victoires de la Musique Classique, à la cérémonie des Molières, à La Nuit de la Voix ou encore à la Folle Journée de Nantes en 2016. Ils se produisent désormais partout en France mais également au Japon, en Russie et en Pologne pour des concerts dans la langue universelle des oiseaux. 

 

Johnny Rasse et Jean Boucault ont été nommés Révélations 2017 aux Victoires de la Musique. Discographie : Improvisations avec Jean-François Zygel (Naïve), 2008 et La Symphonie des Oiseaux avec Shani Diluka et Geneviève Laurenceau (Mirare), 2017.

Festival Musique à Beauregard

Plateau de Beauregard
74230 Thônes

info@musiqueabeauregard.com

Tel : +33 (0)6 13 04 27 41

  • Facebook - Black Circle